Posts tagged Président

Présidentielles 2012: Tout est encore possible si….

Borloo, Premier Ministre?

Encore une fois, les vrais perdants de ce premier tour sont les instituts de sondage qui propulsaient Mélenchon comme le troisième homme, prédisaient Hollande à + de 30 % et minimisaient Le Pen à moins de 15%. Jusqu’au 4 mai, date officielle de fin de la diffusion des sondages pour le second tour, nous aurons  droit à la fin annoncée du sarkozysme à la tête de l’Etat.

Pourtant pour Sarkozy, tout est encore possible si….

– il annonce la nomination de  Borloo, comme futur Premier Ministre avec également un poste clé, à la tête d’un ministère de l’économie et des finances par exemple,  confié à Rama Yade, tous les deux issus de la droite radicale et sociale. L’état actuel de notre pays nécessite une justice sociale et une droite douce du point de vue économique et fiscal. Rien n’empêche d’être de droite et de prôner en même temps la justice sociale.  Au contraire. Par ailleurs, du point de vue de l’analyse politique, la nomination d’un radical centriste à Matignon serait aussi une bonne manière d’attirer les électeurs de Bayrou vers le vote Sarkozy.

– il maintient et durcit sa position contre le vote des étrangers aux élections locales. Cette proposition relève de la pure démagogie politique et s’avère contraire à la tradition française. La France, longtemps considérée par le Vatican comme la fille aînée de l’Eglise, perdrait son identité, ses traditions et ses valeurs. Face à Hollande, Sarkozy doit amplifier son image de défenseur de la France et du drapeau français. En ce sens, autant il doit adoucir son discours économique et social, autant il devra durcir celui sur la tradition française et sur le socle chrétien de la nation.

– il réussit son débat du second tour face à un Hollande, habile débatteur, maniant humour, ironie et messages subliminaux. Sarkozy devra faire tomber le masque et les points faibles d’une Martine Aubry, à la fois peu populaire et premier ministrable potentielle . Tout l’enjeu de Sarkozy durant ce débat sera de dévoiler le projet sociétal de Hollande et d’aller au coeur du programme du candidat de gauche.

Pour Sarkozy, pour reprendre son slogan vainqueur de 2007, tout est encore possible si…

Please follow and like us:
0

Quel Président pour la France?

A partir d’aujourd’hui jusqu’au 6 Mai, nous nous consacrerons à l’élection présidentielle de 2012.  Jamais, une élection n’aura été aussi difficile à prévoir tant les 4 prétendants  (3 de droite et 1 de gauche) jouent admirablement bien leurs rôles respectifs. A croire, que les clivages réapparaissent suite à une demande populaire de clarification des enjeux électoraux.  A 3 mois, anticipons, quand même, le soir du premier tour:

François Hollande arrivera largement en tête le soir du premier tour pour au moins 3 raisons:

  1. il est l’homme qui incarne l’alternance; la démocratie, on le sait, ayant besoin de respirer un vent nouveau…
  2. il est l’espoir social, dans une période qui en a bien besoin, comme avait pu l’être l’élection de François Mitterrand en 1981, après un septennat VGE jugé trop arrogant..
  3. enfin, lois des 110 propositions, il axera sa campagne électorale sur quelques mesures chocs et symboliques comme la nécessaire réduction du train de vie des politiques, la non moins  nécessaire fin du cumul des mandats, une présidence modeste, la taxation de la finance….

 Ensuite, dans un mouchoir de poche, arriveront les 3 candidats de droite:

François Bayrou qui  débute une campagne  pour l’instant sans faute. Il incarne la droite sociale, démocrate et chrétienne, l’ex-UDF, et mise sur 3 atouts pour être  qualifié au  second tour:

  1. d’abord,  le troisième homme, rôle qu’il joue invariablement depuis déjà 2 campagnes présidentielles. Sa constance dans ce discours ne pourra que payer électoralement.
  2. ensuite, l’homme de la synthèse, du terroir, des valeurs profondes de la France. Son discours républicain et mesuré est encore plus audible aujourd’hui dans un monde tourbillonant et virevoltant.
  3. enfin,  même s’il est un politique averti, il est le seul à pouvoir se prévaloir d’un honneur d’Etat en ayant refusé quelques maroquins ministériels .

Marine Le Pen sera, comme toujours, la surprise de l’élection . Incarnant la droite dure et décompléxée, elle parie sur 3 atouts pour être au second tour:

  1. les succès relatifs de la politique intérieure en matière de sécurité intérieure et d’immigration.
  2. la cohérence de son discours, sans outrage ni menace, d’une droite à la fois populaire, sociale et nationale.
  3. elle est la seule femme candidate et bénéficiera , à coup sûr, d’un capital sympathie dans ce milieu encore trop viril.

Nicolas Sarkozy, Président de la République sortant, sera également la surprise de cette élection. Depuis son accession à l’Elysée, l’UMP n’a jamais gagné une seule élection; pis, elle a perdu le Sénat, alors que les hauts dignitaires de l’UMP expliquaient que jamais le Sénat ne basculerait à gauche.  Pour espérer être au second tour, il construira sa campagne autour de trois axes:

  1. il est l’homme qui a permis d’éviter le chaos à la France en période de crise,  en particulier dans les négociations internationales.
  2. son énergie, reconnue par tous, est un atout pour espérer renouer avec la croissance après des années de stagnation.
  3. ce serait son dernier mandat, celui qui laisserait une trace à l’histoire de la France.

En résumé, la question est, qui sera candidat face à Hollande au second tour?

Malheureusement, comme c’est souvent le cas, le choix se fera sans doute par défaut à moins que d’ici là Bayrou prenne de distance ses deux rivaux tous les deux marqués par de lourds handicaps  ( l’histoire contestée du FN pour Le Pen et les symboles liés à l’argent pour Sarkozy) dont ils ont grand mal à se débarasser.

 

 

Please follow and like us:
0
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Enjoy this blog? Please spread the word :)