Posts tagged marseille

Marseille est-elle si différente ? ou Eloge de la différence

De Gauche à Droite: Didier Davitian, Thierry Bezer, Jean-Jacques Cambounet, Olivier Mazerolle, Alain Lacroix et Paul Leccia.

Ce dernier déjeuner-débat, avant la trève estivale, aurait pu s’appeler Eloge de la différence. En effet, dans un monde si concurrentiel, marquer sa différence positive devient une quasi-nécessité pour un chef d’entreprise qui veut conquérir des marchés par des nouveaux produits, pour un communicant qui doit réussir à diffuser son message grâce à son originalité ou son art du storytelling ou pour un politique qui doit construire un discours renouvelé par de nouvelles idées, aidé souvent par des thinks tanks.

La différence n’est pas une chance; elle devient une necéssité. Marseille en dispose clairement mais n’arrive pas à les fédérer pour le bien commun. Une Cité où on sait jouer individuel mais pas assez collectif. Or la réussite est toujours collective et n’a de sens que si elle est partagée.

Un débat animé, riche en arguments et contre-arguments, constructif; comme je les aime. Merci à tous les participants et en particulier à Jean-Jacques Cambounet, Directeur Régional de la Banque de France récemment installé  à Marseille.

Please follow and like us:
0

Gaudin candidat

Jean-Claude Gaudin

Oui, comme nous l’avions pré-supposé, Jean-Claude GAUDIN sera bien candidat pour un 4° mandat de Maire de Marseille. Pour au moins 3 raisons:

1. Suivre le mythe  DEFFERRE: comme son maître en politique, son « illustre prédecesseur » comme il se plaît à le rappeler, Jean-Claude GAUDIN n’appréhende la vie qu’à travers l’action politique. Il est vrai que son parcours est à ce titre exemplaire: Président de Région, Maire de Marseille, Ministre etc…Jean-Claude GAUDIN est bien l’incarnation de l’animal politique; celui qui ne pense, qui ne vit que par le raisonnement politique. Comme son maître à penser, gageons qu’il souhaite être en fonction et connaître les honneurs de la République jusqu’au bout.

2. Contrairement à Betrand DELANOË qui depuis des années prépare sa première adjointe à lui succéder, le système Gaudin n’a pas envisagé cette hypothèse car il est fondé  sur sa propre personnalité avec ses forces et ses faiblesses: alors que certains systèmes sont construits sur un modèle de gestion, d’autres sur un bilan thématique ( le Maire de l’écologie, le Maire bâtisseur….), le  système Gaudin est fondé sur la personnalité particulièrement charismatique de son leader. Mais qu’en est-il de l’après Gaudin pour la droite républicaine? Nous avons déjà des  éléments de réponses à la Région ou à MPM.

3. Ayant toujours en tête la présidence du Sénat malgré la présence de Jean-Pierre RAFFARIN qui est le favori en cas de basculement du Sénat à droite en Septembre 2014, Jean-Claude GAUDIN sait bien que la condition sine qua non est de remporter  une quatrième fois le combat municipal pour être candidat à la présidence du Sénat, voire  pour prétendre conduire la liste des sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône.

Toutes les conditions sont réunies pour l’annonce prochaine de sa candidature qu’il essaiera de retarder au maximum, laissant ses concurrents de gauche s’entredéchirer. En espérant que MP 2013 ne soit pas trop perçue comme une coquille vide et surtout que les règlements de comptes cessent au moins  le temps de la campagne municipale..

 

 

Please follow and like us:
0

Oui à la Métropole !

Didier Davitian et Marie-Arlette Carlotti - 15 février 2013

Notre denier déjeuner-débat s’est déroulé vendredi 15 février dernier sur le thème d’actualité :  Pourquoi la Métropole est si nécessaire à Marseille ? Nos conférenciers, Marie-Arlette CARLOTTI,  Ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion et du Professeur Yvon BERLAND, Président d’Aix-Marseille Université, ont été particulièrement convaincants sur la nécessité d’une métropole rapide et efficace. Danièle LAMARQUE, Présidente de la Chambre Régionale des Comptes, Bruno Le DREF, Directeur des Antennes de France 3 Méd, ont également apporté leur avis sur la bonne opportunité que pouvait présenter la mise en place d’une telle structure pour Marseille.

Ce déjeuner-débat a permis d’inviter 2 personnes engagées et  courageuses dans leurs prises de position. La métropole a besoin de personnalités qui se situent dans l’action concrète et efficace plutôt que dans le traditionnel discours incantatoire dont Marseille voit aujour’hui les limites.

 

Please follow and like us:
0

Marseille et la Provence face à son destin. Des Raisons d’Espérer?

Marseille Provence 2013

Une fois n’est pas coutume. J’ai, pour la première fois, le plaisir d’accueillir sur mon blog un billet de Claude Laurens, qui nous fait part de son optimisme sur la réussite de MP 2013. Claude est Vice-Président des ESSEC,  Vice-Président des Sciences Po, administrateur du GRECO et Président d’Aix-Jumelage.

Bonne Lecture de cette belle contribution à MP 2013!

Marseille Provence  Capitale Européenne de la Culture . C’est une grande chance pour la Ville et pour la Région de pouvoir montrer en 2013 à l’Europe et au Monde – non seulement ses très nombreux talents culturels – mais aussi l’ensemble de ses potentialités économiques et humaines .

Les potentialités économiques commencent  par les hommes . Sont ils motivés , ambitieux , sont ils formés en regard des besoins ?? A toutes ces interrogations , les réponses sont probablement OUI , et incitent à un relatif  optimisme – à nuancer . Encore faut il toujours mieux  coller aux besoins des marchés et des entreprises au plan  mondial . Les écoles de la deuxième chance et les formations permanentes  sont là pour  aider les  jeunes et moins jeunes à mieux s’orienter , afin de progresser pour  quitter les rives négatives d’un certain mal de vivre .   Si les tissus humains parviennent à fonctionner ainsi en symbiose , alors  l’avenir s’inscrit dans la lumière des soleils  de notre région .

Les potentialités économiques  nécessitent ensuite l’existence de ressources énergétiques locales et régionales .  Nous savons tous que nous en sommes dotés – et largement  : l’eau douce et l’eau de mer  , le vent , le soleil , le nucléaire .  Nous sommes bien souvent leaders dans tous ces domaines – la maîtrise de l’eau douce – les énergies marines – l’éolien – la fission et la fusion nucléaire . Nous disposons de nombreux pôles de compétitivité et d’excellence connus , labellisés , et reconnus mondialement   . OUI  MAIS est ce que nous savons nous exporter , savons nous parler les autres langues et  au moins la langue mondiale / l’anglais ?  Avons nous le courage de voyager , d’aller loin sur la planète – pour affirmer nos potentialités – nos talents -et nos expertises ?

Questionnons nous sans complaisance . Disposons nous des  infrastructures appropriées  pour atteindre nos objectifs de développement ??      Certes , nous avons les autoroutes – TGV – aéroport – susceptibles de nous relier rapidement et simplement à tous nos voisins  européens et méditerranéens  (  Marseille : carrefour géographique de flux nord sud et ouest est ) .

 Mais ous souffrons globalement de deux maux majeurs  . D’une part , notre réseau de Transports Interne à la région n’est plus du tout adapté aux besoins du temps – et en fait quasi obsolète . Il est  à remettre à plat entièrement .  D’autre part , le logement est également très insatisfaisant – soit trop cher  – soit aussi trop insalubre et vieillot .  Cette question du logement  fait fuir hors de notre région  des jeunes couples talentueux porteurs d’énergies et de futurs .

Par ailleurs , notre chère ville de Marseille doit pouvoir lutter ( si elle s’en donne vraiment les moyens ) contre ses fléaux trop traditionnels   bientôt en voie de banalisation – à savoir la criminalité et les incivilités – la drogue et les trafics en tous genres – les zônes de non droit .

Nous possédons  bien des atouts .  Nos déficiences  ne sont pas insurmontables . Nous disposons d’écoles et universités efficaces, d’entreprises innovantes et souvent high tech, d’entrepreneurs dynamiques, de nombreux élus locaux volontaristes et de dirigeants charismatiques dans l’univers associatif et sportif .   La Culture au sens large /artistique/ savoir /recherche /éducation/ est un levier majeur du développement économique . La matière grise est notre futur .  Visons le plus haut pour atteindre  le plus large . Nos concitoyens doivent retrouver confiance et fierté en eux mêmes et en leur région .

 Afin de conduire la CITE vers des lendemains meilleurs  , il revient aux  Politiques  à construire  les chemins du progrès et à préparer l’avenir. A nous les « citoyens du peuple souverain  » à  exprimer clairement à nos Politiques  nos constats présents – nos anticipations – nos visions et nos ambitions pour l’avenir .

Vive Marseille ville fabuleuse . Vive toute la Provence région merveilleuse.

Claude Laurens

Please follow and like us:
0

La présidentielle à la table des grandes écoles

Actualité oblige, c’est de la présidentielle que les membres des anciens de Science Politique et des grandes écoles ont choisi de débattre au cours de leur traditionnel rendez-vous qui se déroulait le 10 avril 2012 à la Société Nautique. Pour pimenter le débat, Didier Davitian le président de l’association, avait invité Bruno Le Dref délégué régional de France 3 Provence-Alpes et Philippe Minard, directeur des rédactions de « La Provence » . Il a, bien sûr, été question du traitement de la campagne présidentielle par ces médias. De la gestion du temps de parole des candidats à la télévision et d’articles de fond pour la presse écrite afin de se démarquer justement de la télé. Les ricochets de la présidentielle sur les législatives à Marseille ont été également évoquées (…)

Please follow and like us:
0
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Enjoy this blog? Please spread the word :)