Archive for the La France Category

Un nouveau président pour de nouveaux enjeux

macronEmmanuel Macron a articulé le discours de sa campagne autour de 2 axes: la protection et la liberté. Sécuriser les français dans un contexte d’état d’urgence mais aussi les émanciper  en fluidifiant le marché du travail.

Pour le quinquennat qui arrive, là aussi le ton est donné. Ce sera entre l’audace et la gravité. L’audace réformatrice sur l’urgence d’innover, de renouveler et de créer un nouveau style que les français plébiscitent. La gravité de la situation actuelle de la France mais aussi face à cette élection présidentielle très particulière 2017 avec une finale contre le FN. Le FN qui reviendra assurément en force lors des prochaines échéances, tant le pays gronde de plus en plus fort.

Emmanuel Macron, président de la République à 39 ans, s’attachera à obtenir des résultats assez vite. C’est le but de son engagement et de sa mission. Toutefois, pour y arriver, il devra s’y prendre avec toute la modernité avec laquelle il a réussi à gagner cette élection que « la droite ne pouvait pas perdre ».

Comme Emmanuel Macron a inventé un nouveau concept politique  avec succès, il devra s’attacher à inventer:

  • une nouvelle représentation politique nationale et locale en misant sur les économies, sur les diminutions de frais et surtout sur le souci d’efficacité de la sphère publique.
  • un nouveau modèle économique « à la française » combinant liberté économique ( anglo-saxone) avec justice sociale. Parions que les PME seront le pivot de cette nouvelle politique éconimique.
  • une nouvelle gouvernance européenne:  En Marche ! est déjà  dupliqué en Italie et pourrait l’être également dans d’autres pays européens. Un nouveau groupe européen En Marche ! bâti sur le simplicité et l’efficacité pourrait redéfinir nos rapports avec l’Europe.

New-Deal, Nouvelle société, sont des expressions connues qui pourraient s’appliquer au nouveau quinquennat. Avec l’objectif de dépoussiérer les vieilles méthodes et renouveler les habitudes conservatrices qui nuisent au bon fonctionnement de notre pays.

Please follow and like us:
0

5 raisons de voter Emmanuel Macron le 7 Mai prochain

macronDans cette folle campagne présidentielle qui voit le succès des extrêmes et les échecs des partis traditionnels, l’émergence du mouvement En Marche ! est une bonne nouvelle qui évite un choix du second tour qui aurait sans doute opposé Mélenchon contre Le Pen, soit extrême gauche contre extrême droite.

5 raisons doivent pousser à voter Emmanuel Macron:

  1. 1. l’audace révolutionnaire : Dans son livre Révolution, Emmanuel Macron décrit les 2 manières d’être révolutionnaire: soit par l’extrémisme populiste qui n’a jamais mené à la construction, à la refondation mais à la misère due au repli ; soit au rassemblement des valeurs et des hommes pour apporter une plus-value à la société. Etre révolutionnaire, ce n’est pas hurler ni gesticuler mais « Faire et être efficace afin d’obtenir des résultats concrets ».
  2. .La liberté économique : Le programme économique d’Emmanuel Macron est libéral. Il prône la concurrence et l’encouragement à la création d’entreprises. C’est bien ce qu’il a lui-même déjà impulsé dans la loi dite  Macron d’août 2015 sur l’ouverture du marché bancaire, la libération des professions dites réglementées ( avocats, notaires..) et des lignes de transport…
  3. La justice sociale: La liberté économique peut se conjuguer avec la justice sociale; les 2 ne sont pas incompatibles. C’est l’effet nouveau d’En Marche ! que de devenir une synthèse et de reprendre cette thèse du gaullisme social.
  4. L’innovation politique : Créer une start up de la politique était, il y a 1 an, un pari osé auquel peu aurait misé. En 1 an, En Marche ! est devenu la 1° force populaire avec 250 000 adhérents et un probable succès dimanche 7 mai.
  5. La jeunesse et le renouveau: S’il est élu à 39 ans, Emmanuel Macron sera le plus jeune président de la République de l’histoire de France. Gageons qu’à 39 ans, Emmanuel Macron ait envie de changer la France et la réformer en profondeur, ce qui serait déjà une vraie révolution.
Please follow and like us:
0

Pourquoi François HOLLANDE ne veut-il pas communiquer ?

François HOLLANDEStratégie politique ou négligence tactique? François HOLLANDE sera le premier Président de la V° République à sous-estimer sa communication. Pourquoi un tel choix?

Au moins pour 3 raisons:

1. L’absence de profesionnels qui l’entourent :Communiquer est une spécialité, un métier, une performance qui demande, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, un savoir-faire, un savoir-être. Comme pour toute matière, la communication demande un effort et beaucoup d’entraînement. De GAULLE, MITTERRAND, CHIRAC et SARKOZY l’ont bien compris en s’entourant chaque fois des meilleurs communicants, parfois à leurs dépens ( cf P BUISSON pour SARKOZY). François HOLLANDE, Président caméléon, considère qu’il suffit de se fondre dans le paysage pour exister. L’absence de vrai professionnel de la communication autour du Chef de l’Etat est bien une première dans l’histoire de la V° République. Peut-être aussi à ses dépens ?

2. Le syndrome de l’élite à la française : En 2014, avoir fait HEC, Sciences Po et l’ENA ne suffit plus. Le modèle de la réussite à la française a vécu si on le compare avec le modèle américain fondé sur le leadership, les idées novatrices, le cinéma, les réseaux sociaux qui portent et qui impriment. En termes de communicant, François HOLLANDE, malgré ses nouvelles lunettes et son air de gravité, n’imprime plus, n’accroche plus, ne marque plus.

3. L’absence de volonté de se mettre en scène: que ce soit dans ses actions de représentation ( cf photo à l’Ile de sein) ou même dans sa vie privée ( comparé aux autres Présidents, François HOLLANDE n’essaye même pas de mettre en scène sa vie en couple contrairement à Nicolas SARKOZY qui a su se servir de ses 2 histoires), l’actuel locataire de l’Elysée ne juge pas utile cette stratégie. Un Président normal ne doit pourtant  pas se transformer en animal froid.

La stratégie de communication du Président fondée sur le SMS n’est plus de notre époque. A ce niveau de représentation, on ne peut pas sous-estimer la communication, à moins de porter seul la responsabilité d’être à 13% d’opinion favorable !

Please follow and like us:
0

Et maintenant, les Municipales !

2012 est la dernière année d’élections avant les municipales de 2014. Pour les candidats aux prochaines municipales, il y a au moins 3 leçons à tirer des dernières élections :

1. L’effondrement de l’influence des partis politiques traditionnels: avec près de 50% d’abstentions et une forte poussée des partis extrêmes, les partis politiques dits de gouvernement ( UMP et PS) ne font plus vraiment recette auprès du public. Certes l’Assemblée Nationale est toujours bipolarisée entre ces 2 formations mais il est à noter qu’elle n’est plus  vraiment représentative de l’ensemble  du peuple français dans sa diversité. En dépit des controverses sur son discours et ses valeurs, le Front National, à travers ses 2 députés, y est sous représenté. En ce sens, je souscris pleinement à la proposition du Président de la République  qui souhaite instaurer une dose de proportionnelle aux élections législatives. Et si finalement le fondement de la démocratie résidait dans cette phrase de Voltaire « je ne partage pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer ».

2. La prime aux candidats honnêtes et de proximité:  les défaites de Ségolène Royal et de Jack Lang, qui n’ont pu participer à la grande liesse de la victoire du PS, en sont le symbôle le plus frappant. J’ai l’habitude de dire que c’est le peuple qui a toujours le dernier mot, malgré les connivences partisanes. J’ai aussi l’habitude de dire que toute opération politicienne de bidouillage électoral se retourne souvent contre son auteur. Le découpage électoral fait par Alain Marleix semble en être une illustration.

3. Défendre les dossiers d’intérêts généraux: les élus qui réussissent sont souvent ceux qui possèdent dans leurs gènes un minimum de notion de service public et d’intérêt général. Quand on aime ses concitoyens, quand on souhaite leurs bonheurs et le bien-vivre de tous ses administrés, et même si on ne peut pas toujours tout réussir, le peuple vous élit et vous reconduit. Après avoir travaillé 5 ans dans des grandes collectivités territoriales , je constate que les meilleurs élus sont souvent ceux qui se battent tous les jours pour défendre les dossiers et préparer l’avenir de leurs territoires.

Pour les 30 000 visiteurs de mon blog ( depuis sa création) et pour les autres, je vous souhaite de bonnes vacances d’été. Que de nombreux autres sujets viennent nourrir notre réflexion et que le débat ne s’arrête jamais...

Please follow and like us:
0

Bonne chance à François Hollande

Du quinquennat trop décrié de N Sarkozy, l’histoire retiendra:

– Une France respectée à l’étranger avec la voix d’un Président actif et énergique.

– Un couple franco-allemand équilibré, moteur de l’Europe.

– Un Etat bien géré, soucieux des intérêts publics avec des réformes courageuses réalisées.

– Un Président modernisateur, un peu comme l’avait été VGE de 1974 à 1981.

Une page se tourne; une autre s’ouvre . Formons les voeux suivant:

 – Que notre pays ne donne pas l’impression de balbutier, de tâtonner, de subir. La France  a toujours été un pays modèle pour le monde: ses valeurs de tolérance, de liberté, de libre expression sont à l’origine de nombreuses constitutions dans le monde. Que notre pays soit toujours respecté et demeure une référence à l’internationnal.

– Que notre nouveau Président de la République soit écouté et entendu. Déjà, des voix  dissonnantes  commencent à parler au nom de l’Etat, sans que notre nouveau Chef de l’Etat en soit  informé. Que l’Etat soit tenu avec fermeté et que la voix de la France demeure « une et indivisible ».

– Que notre drapeau reste la fierté des Français et La Marseillaise soit obligatoirement apprise par nos jeunes élèves dès le plus jeune âge. Rappelons-nous de ce tableau de Delacroix ( La Liberté guidant le Peuple) où Mariane, malgré les barricades et la Révolution, tient à porter haut et loin le drapeau tricolore. Que l’esprit de la chanson de Jean Ferrat ( Ma France) guide l’action de notre nouveau  gouvernement, en dehors de tout esprit partisan.

– Enfin, que les luttes partisanes entre le PS, Europe Ecologie et le Front de Gauche ne rongent pas toute action gouvernementale indispensable à notre pays.

Le monde va plus vite que lors de l’accession de F Mitterrand à l’Elysée en 1981. Que notre pays ne perde pas trop de temps. Que les réformes indispensables et courageuses soient prises.  Souhaitons bonne chance à notre pays et à notre nouveau Président de la République.

 

 

Please follow and like us:
0

Un bon cru 2012 !

2 vainqueurs ?

Depuis 1981 et l’excellente campagne électorale qui opposa 2 très bons candidats, VGE et F Mitterrand, jamais une campagne n’aura été aussi passionnante:

1988: J Chirac n’était pas prêt, trop impulsif face à F Mitterrand, Président sortant d’une cohabitation usante pour J Chirac.                                                           1995: malgré les valses-hésitations du camp de la droite ( cf la présence gênante d’E Balladur), J Chirac apparaît comme l’homme providentiel et aguerri face à L Jospin qui n’a pas donné « envie » aux Français.

2002: sans doute la plus triste des campagnes, sans aucun relief puisque le 21 Avril, au soir du premier tour, J Chirac a déjà gagné la présidentielle opposé à JM Le Pen, sans débat.

2007: Sarkozy surplombe une S Royal qui ne trouve pas sa place dans la campagne.

En 2012, les deux candidats jouent parfaitement leurs rôles, chacun dans leurs registres:

Sarkozy, challenger pugnace, excelle dans ses discours vibrants de ses meetings combles où flottent les drapeaux français,  haranguant les foules avec une verve dont lui seul a le secret. Meilleur en meeting qu’à la TV, Sarkozy aime le réel, toucher, convaincre tel un avocat en pleine plaidoirie. Un talent oratoire extraordinaire qui fait du bien dans une France morose.

Hollande, favori des sondages, serait en train de réaliser ce qu’aucun de ses prédécesseurs n’auraient imaginé. Devenir Président de la République, dès sa première tentative, sans jamais avoir exercé la moindre fonction gouvernementale. Le talent d’Hollande est d’abord de savoir parler aux Français, de trouver les mots justes et le bon ton. Son deuxième talent est de savoir écouter ceux qui l’entourent, que je connais à titre personnel, et d’être parfaitement coaché pour cet exercice qu’il est en train de réussir.

Sarkozy/Hollande? le match semblerait déjà joué mais quel que soit le résultat, ces deux candidats nous auront offert une belle démonstration de professionnalisme politique.

Please follow and like us:
0
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Enjoy this blog? Please spread the word :)